Le « feuilleton Technicolor »: et si rien n’était vraiment réglé ?

La Semaine Juridique

Le “feuilleton Technicolor” : et si rien n’était vraiment réglé ?

Par Sophie Vermeille et Tom François, membres de Droit & Croissance
La Semaine Juridique

La récente opération de réduction de la dette de la société Technicolor, deux ans seulement après la clôture de la procédure de sauvegarde, interpelle sur la pertinence des règles de notre droit des entreprises en difficulté.

Ce dossier emblématique témoigne de la difficulté qu’éprouvent les entreprises françaises à se réorganiser dans le cadre d’un processus sécurisé, suffisamment en amont des difficultés et de manière utile pour la pérennité de leurs activités.

>>> Retrouvez l’intégralité de l’article ici.