DEBAT – Concurrence – Le grand revirement : quand l’Europe fait mieux que les États-Unis

DEBAT – Concurrence – Le grand revirement : quand l’Europe fait mieux que les États-Unis

L’an 2000 : les États-Unis sont le royaume des marchés libres où la libre concurrence bénéficiait pleinement aux consommateurs. L’Europe était alors encore sclérosée.

2022 : L’Europe offre les meilleurs biens et services aux consommateurs à des prix imbattables. Les États-Unis sont, eux, étouffés de monopoles.

Que s’est-il passé ?

Pour Thomas Philippon, la réponse est à trouver dans la politique de concurrence : endormie aux États-Unis mais vivace en Europe.

Al’occasion de la sortie de son nouvel ouvrage, Thomas Philippon, Vice-président de Droit & Croissance, a pu échanger avec Emmanuel Combe, Vice-président de l’Autorité de la Concurrence et Jacques-Philippe Gunther, Avocat à la Cour, Associé du cabinet Latham & Watkins.