Dîner du 27 mai 2015 sur le thème des institutions et la révolution numérique

Dîner du 27 mai 2015 sur le thème des institutions et la révolution numérique

Le 27 mai 2015, Sophie Vermeille et Mathieu Luinaud, membres de Droit et Croissance, et Anthony O’Sullivan (OCDE), ont participé au dîner organisé par l’Association Française des Anciens de la London School of Economics, qui avait pour thème les institutions et la révolution numérique. Ils y ont présenté un document intitulé « Droit et Innovations Radicales » en partenariat avec la Fondapol, sur la base d’un article en cours d’écriture. Diverses associations étaient également conviées, dont notamment France Association et Harvard Club of France.

En effet, la France est proche de la frontière technologique mais a besoin de faire évoluer ses institutions qui doivent endosser un rôle facilitateur pour l’économie. Le manque d’institutions de qualité représente un frein à la croissance et la France ayant effectué sa transition d’une économie de rattrapage vers une économie à la frontière technologique doit favoriser un environnement économique pour toutes les entreprises françaises qui entraînent l’ensemble des acteurs de l’innovation.”